Trân Thu Hang, militante du bio

mardi, 7. mars 2017 - 17:16:37

(VOVworld) – Tran Thu Hang a démissionné de son poste de fonctionnaire pour créer sa société de produits biologiques en 2009. Son objectif : Proposer aux familles des aliments naturels, créer un réseau de cultivateurs et de producteurs respectueux de l’environnement et commercialiser leurs produits issus de l’agriculture biologique.

tran thu hang, militante du bio hinh 0
Dô Thi Cuc, agricultrice dans le district de Yên La a bien s'en sorti depuis qu'elle rejoint la société de Tran Thu Hang. Photo Lê Thơm/VOV

Trân Thu Hang  a démarré sa société en fournissant des plateaux repas aux ouvriers des usines de textiles implantées dans l’arrondissement de Hoàng Mai à Hanoï. Elle a décidé ensuite de se reconvertir vers la production biologique et de proposer ses produits directement aux consommateurs :

« Ma société ne produit que des aliments bios. J’ai recruté du personnel local qui est chargé, sous la supervision des ingénieurs, de respecter le cahier des charges.  Les agriculteurs avec lesquels nous travaillons sont payés par la société. Nous leur montrons comment mettre en place les procédés biologiques. Les habitants sont rassurés de consommer les aliments bios qu’ils ont produits.»

Tran Thu Hang travaille  avec des fermes et  des coopératives d’agriculteurs et veille en permanence à s’assurer que les techniques de production utilisées par son réseau sont conformes aux normes du bio. Le crédo de sa société : fournir aux consommateurs des produits naturels depuis la ferme jusqu’à la table. Aujourd’hui sa clientèle est principalement composée d’établissements scolaires et de supermarchés.  Dô Thi Cuc,  agricultrice dans le district de Yên Lac, province de Vinh Phuc, au Nord, fait savoir:

« Ma famille produisait aussi des légumes bios mais à l’échelle familiale et la vente de nos produits était difficile. Nous ne vendions qu’à nos proches et nous devions entreprendre nous mêmes les démarches pour connaître les dispositions à appliquer pour produire des  légumes bio. Depuis que je travaille avec la société de Mme Hang, mes revenus sont devenus fixes et mensuels. »

En plus de vouloir produire sain et naturel, Trân Thu Hang  souhaite améliorer la qualité des repas collectifs. Pour atteindre ce nouvel objectif, elle a décidé de se rapprocher du Centre de formation des métiers de l’Union des femmes de Hanoï et d’organiser une formation à destination des cuisinières des collectivités.  Aujourd’hui, Trân Thu Hang  travaille avec la société Vinh Anh de Hanoï pour faire des brioches et des gâteaux qui seront proposés aux supermarchés, épiceries de Hanoi et des provinces limitrophes et aux établissements scolaires. Cette nouvelle activité permet de donner un emploi aux femmes rurales.  Depuis sa création, la société de Tran Thu Hang  a réussi à former un large réseau de professionnels capables de cultiver  bio, de transformer et de commercialiser ses produits. Trân Thu Hang nous raconte:

« Nous allons continuer de développer notre modèle de production. Après avoir développé avec succès des fermes, nous comptons fournir les cantines des zones industrielles. Pour le moment, notre priorité est de proposer aux cantines des écoles des produits sains à des prix abordables. Nous souhaitons aider les agriculteurs à sortir de la pauvreté et les consommateurs à accéder à des bons produits. »

En quelque 10 ans d’activité, la société de Tran Thu Hang a réussi à créer son propre réseau d’agriculteurs et de producteurs de produits bios et à fournir une vingtaine d’écoles de Hanoï.  Tran Thu Hang réalise doucement son rêve d’aider les agriculteurs à sortir de la pauvreté et les consommateurs à savourer des produits bons et sains.