Truong Chinh, précurseur du renouveau

mardi, 21. février 2017 - 17:57:05

(VOVworld) - Le Doi moi - ou renouveau en français, est le nom de la réforme économique initiée par le Vietnam à partir de 1986. Lancée lors du 6ème congrès national du Parti communiste vietnamien, le secrétaire général du Parti communiste vietnamien Truong Chinh est considéré comme l’un des initiateurs de cette restructuration en profondeur du système économique et de la société vietnamienne.

truong chinh, precurseur du renouveau hinh 0
Le secrétaire général du Parti communiste vietnamien Truong Chinh en décembre 1986. Photo AVI

Truong Chinh a été élu 2 fois à la direction du Parti communiste vietnamien : en 1940 lors de la résistance contre les Français et en juillet 1986, en remplacement du secrétaire général Lê Duân, décédé 5 mois avant l’ouverture du 6ème congrès du parti. Truong Chinh qui était un dirigeant sérieux et un théoricien respecté, a été nommé «secrétaire général du renouveau».

Ayant compris, il y a une trentaine d’années, la nécessité urgente pour le Vietnam d’engager des réformes, Truong Chinh, décide à cette époque, de créer un groupe d’experts, connu sous le nom de « groupe de conseillers du secrétaire général », chargé de réfléchir sur les questions théoriques et d’envisager les changements structurels  à mettre en place.  Truong Chinh estime qu’il est temps de mettre un terme aux subventions d’état et de passer d’une économie totalement centralisée à une économie de marché. Vo Dai Luoc, économiste de son état, faisait partie de ce groupe d’experts. Il avait été chargé de mener une réflexion sur « l’application de la nouvelle politique économique de Lénine au Vietnam » et sur « la politique d’ouverture à l’extérieur du Vietnam à l’ère de renouveau », deux ouvrages qui lui avaient été confiés par le Secrétaire général :

« Le secrétaire général avait lu ces deux ouvrages à plusieurs reprises. A cette époque, le Vietnam s’est appuyé sur la pensée et la nouvelle politique économique de Lénine pour s’engager dans la voie d’une économie de marché en supprimant les subventions d’état. Ces principes ont été appliqués dès le début de la mise en place de la  politique de renouveau.»

Lê Quôc Ly, directeur adjoint de l’académie politique nationale Ho Chi Minh, se souvient que la nécessité d’appliquer le Renouveau en 1986 avait fait l’objet de très sérieuses controverses. Truong Chinh a été le plus brillant défenseur de cette politique hautement réformiste.

« Malgré les critiques et une très forte pression, le secrétaire général Truong Chinh a maintenu ses positions et plaidé pour la mise en œuvre de réformes économiques et administratives », a fait savoir Le Quoc Ly.

Les idées et théories que le secrétaire général Truong Chinh a défendu avec succès lors des  6ème, 7ème, 8ème et 9ème plénums du Comité central du Parti communiste vietnamien, 5ème exercice, ont été applaudies par le peuple. Son courage et sa détermination font du secrétaire général Truong Chinh l’un des plus brillants précurseurs de la politique du renouveau.