Déclaration sur la vision commune des relations Vietnam-Japon

 

 Déclaration sur la vision commune des relations Vietnam-Japon - ảnh 1

 Photo: internet

(VOVworld) - Mardi à Tokyo, suite à leur entretien, le secrétaire général du Parti communiste vietnamien Nguyen Phu Trong et le Premier ministre japonais Shinzo Abe ont adopté une Déclaration sur la vision commune des relations Vietnam-Japon en vue de promouvoir le Partenariat stratégique approfondi pour la paix et la prospérité en Asie. Les deux parties ont particulièrement apprécié le développement vigoureux, intégral et substantiel des relations bilatérales, notamment depuis l’établissement du Partenariat stratégique Vietnam-Japon pour la paix et la prospérité en Asie en 2009 et du Partenariat stratégique approfondi Vietnam-Japon pour la paix et la prospérité en Asie en 2014. Vietnamiens et Japonais sont déterminés à développer les relations bilatérales sur tous les plans. Nguyen Phu Trong et Shinzo Abé ont partagé le souhait de maintenir les visites et contacts des dirigeants, mais aussi entre les organes législatifs et les partis politiques des deux pays pour renforcer la confiance politique bilatérale. Les deux parties ont convenu d’intensifier leurs mécanismes de dialogue tels que le Comité de coopération Vietnam-Japon ou encore le Dialogue de partenariat stratégique Vietnam-Japon. La coopération décentralisée sera également développée. Vietnamiens et Japonais ont réaffirmé leur détermination de coopérer plus étroitement au sein des organisations et forums régionaux et mondiaux tels que l’ONU, l’OMC, l’APEC, le sommet Asie-Europe (ASEM), le forum régional de l’ASEAN (ARF), le sommet ASEAN+3, le sommet ASEAN-Japon, le sommet de l’Asie de l’Est...

Les deux parties ont exprimé leur préoccupation face aux évolutions complexes en mer Orientale comme la construction d’îles et d’ouvrages militaires d’envergures qui font monter la tension et menacent la paix et la stabilité dans la région et dans le monde. Vietnamiens et Japonais ont mis l’accent sur l’importance du maintien de la paix, de la sécurité, de la sûreté et de la libre navigation maritime et aérienne, pressant les parties concernées de ne pas alimenter les litiges en mer Orientale, de régler les litiges par voie pacifique sur la base du droit international, a fortiori la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 et la Déclaration des parties en mer Orientale, tout en soulignant l’importance d’un code de conduite qui devrait bientôt être finalisé.

A l’occasion de la visite de Nguyen Phu Trong au Japon, les deux parties ont approuvé de nombreux documents de coopération entre ministères, secteurs et entreprises.

Commentaires

Sur le même sujet
Autres