Dialoguer pour accompagner les entreprises

(VOVWORLD) - Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc a dialogué mercredi avec des dirigeants d’entreprises vietnamiennes. Le but: mettre en oeuvre avec efficacité la résolution numéro 35 du gouvernement sur l’assistance et le développement des entreprises d’ici 2020.
Dialoguer pour accompagner les entreprises - ảnh 1Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc rencontre les entreprises lors de l'évènement. Photo VGP/Quang Hieu

C’est la deuxième fois que Nguyen Xuan Phuc dialogue avec des chefs d’entreprises.  La première réunion avait eu lieu il y a un an, à Ho Chi Minh-ville. Cette année, l’événement a réuni quelque 2.000 hommes d’affaires sur place et 10.000 autres par visioconférence.

Lever les obstacles

Juste après la rencontre de 2016, le Premier ministre a promulgué la résolution numéro 35 du gouvernement sur l’assistance et le développement des entreprises. Pour faciliter le fonctionnement des entreprises, les services compétents ont supprimé des milliers de formalités administratives. Ces initiatives concrètes  traduisent la détermination du gouvernement à améliorer l’environnement des affaires. Dang The Luong, secrétaire général de l’Association des entreprises de l’arrondissement de Hai An, rattachée à la ville de Haiphong, indique:

“Le président du comité populaire de la ville de Haiphong a fixé une rencontre mensuelle avec les entreprises. Cette rencontre qui a lieu le dix de chaque mois permet de régler les problèmes à temps et s’inscrit dans la logique de la résolution numéro 35 du gouvernement. Le président du comité populaire municipal a aussi déclaré que son comité réglerait tout ce qui relève de ses compétences.”

Les différentes mesures et actions entreprises répondent à la résolution gouvernementale en ce qu’elles facilitent l’organisation des entreprises et améliore le dispositif réglementaire, déclare Nguyen Chi Dung, le ministre du Plan et de l’Investissement. En  2016, plus de 110.000 entreprises ont été créées, soit une hausse de 15% par rapport à 2015, un record. Selon le classement de la Banque mondiale sur l’indice d’environnement des affaires, le Vietnam est passé du 91ème rang au 82ème, soit un bond de 9 places. Les institutions Eurocham, Amcham et Jetro ont également salué les réformes accomplies par le Vietnam pour rendre son environnement des affaires plus attractif.

Accompagner les entreprises

Avant cette deuxième rencontre, la Chambre d’Industrie et du Commerce du Vietnam avait reçu quelque 200 questions émanant de chefs d’entreprises qu’elle avait transférées aux services compétents. La Chambre a aussi proposé au Premier ministre cinq groupes de solutions pour régler les difficultés rencontrées par les entreprises. Vu Tien Loc, président de ladite chambre:

“Le Premier ministre est à l’écoute des autorités et des entreprises pour prendre les bonnes décisions. De l’avis des entreprises, certains ministères et localités ne sont pas encore vraiment engagés dans la mise en oeuvre de la résolution numéro 35. Le plus grand défi du Premier ministre est donc de faire appliquer cette résolution concrètement par les collectivités locales.”

Le Vietnam se fixe l’objectif de compter plus d’un million d’entreprises en 2020. Or, durant le premier trimestre 2017, le nombre d’entreprises ayant déposé le bilan est resté très élevé, démontrant par là même que l’environnement des affaires du pays reste instable. Ce dialogue entre le Premier ministre et les hommes d’affaires traduit la volonté du gouvernement d’accompagner les entreprises pour qu’elles deviennent le levier indispensable de l’économie de marché à orientation socialiste.

Commentaires

Sur le même sujet
Autres