La communauté vietnamienne à l’étranger participe à l’édification nationale

(VOVworld)- Avec plus de 4 millions de personnes vivant dans une bonne centaine de pays et territoires, la diaspora vietnamienne à l’étranger reste inséparable de la nation. La deuxième conférence consacrée à cette communauté, qui se tient à partir de ce mercredi et jusqu’à dimanche à Ho Chi Minh-ville, en est l’une des preuves vivantes. Elle est placée sous le thème “Vision 2020-La communauté vietnamienne à l’étranger s’intègre et accompagne le développement national”.
La communauté vietnamienne à l’étranger participe à l’édification nationale - ảnh 1
Le professeur de mathématiques Ngo Bao Chau, lauréat de la médaille Fields 2010
Jeune, dynamique, entrepreneuse, intellectuelle… tous ces qualificatifs définissent la communauté vietnamienne à l’étranger ; une communauté qui s’intègre de mieux en mieux dans les pays d’accueil. Parmi ces scientifiques vietnamiens qui se sont forgés une notoriété internationale, citons le professeur de physique Tran Thanh Van, troisième Asiatique à s’être vu décerner la médaille Tate par l’Institut Américain de Physique; le professeur d’astrophysique Trinh Xuan Thuan, décoré par l’Académie française du prix mondial Cino del Duca 2012; le professeur de mathématiques Ngo Bao Chau, lauréat de la médaille Fields; le professeur Vu Ha Van qui a obtenu le prix Fulkerson de la Société de Programmation Mathématique et de la Société Mathématique Américaine; ou encore le professeur de physique Dam Thanh Son, qui vient d’être nommé “professeur des universités” par l’Université de Chicago, aux Etats-Unis.
Symbole de force économique et sociale, la communauté vietnamienne reste rattachée au pays natal. “Comme l’a si bien souligné le bureau politique du Parti Communiste Vietnamien dans sa résolution numéro 36 portant sur les Vietnamiens à l’étranger, ces derniers constituent une partie intrinsèque de la nation vietnamienne et une importante ressource pour l’édification nationale, affirme Nguyen Thanh Son, vice-ministre des Affaires Etrangères. La quantité de devises qu’ils envoient au pays connaît une croissance annuelle comprise entre 10 et 15%. En 2011, 9 milliards et demi de dollars ont ainsi été envoyés au Vietnam, contribuant pour une part considérable à la réduction de la pauvreté et au financement de différents projets économiques et programmes sociaux.”

La communauté vietnamienne à l’étranger participe à l’édification nationale - ảnh 2
Nguyen Thanh Son, vice-ministre des Affaires Etrangères

Les investisseurs vietnamiens résidant à l’étranger ont placé leurs capitaux dans 3546 projets au Vietnam, pour une valeur totale de 8 milliards 400 millions de dollars. Et en échange, le comité chargé des Vietnamiens à l’étranger a multiplié ces derniers temps des activités à leur égard. En plus de la traditionnelle rencontre à l’occasion du Nouvel An lunaire, un défilé de Vietkieu a été organisé lors des célébrations du millénaire de Thang Long-Hanoï; un pèlerinage vers les temples des rois Hung fondateurs du pays; ainsi qu’une colonie de vacances pour les jeunes gens. Une délégation de Vietkieu a aussi pu rendre visite aux soldats et habitants du district insulaire de Truong Sa. Autant d’offres qui rapprochent davantage les Vietnamiens résidant à l’étranger de leur pays natal, qui les encouragent à s’investir dans les grandes problématiques nationales.

Et face au développement constant de la communauté vietnamienne à l’étranger, le Parti et l’Etat vietnamiens souhaitent l’impliquer davantage dans l’édification nationale, notamment pour mettre en oeuvre la stratégie nationale de développement socio-économique jusqu’en 2020 et pour approfondir l’intégration internationale du pays. “Nous avons déjà des politiques préférentielles vis-à-vis des Vietnamiens à l’étranger, que ce soit sur la nationalité, sur l’habitation ou encore sur les migrations, explique le vice-ministre des Affaires Etrangères Nguyen Thanh Son. Pour que cette communauté s’engage plus pleinement, il faudrait qu’elle puisse investir plus facilement. Au niveau local par exemple, il arrive que les autorités considèrent à tort les Vietkieu comme des investisseurs étrangers. C’est pourquoi, nous devrons absolument institutionnaliser la résolution 36 du bureau politique par une série de textes normatifs et législatifs, de manière à ce que la communauté vietnamienne à l’étranger puisse participer, ce qui ne fera qu’approfondir ses liens avec le pays.”

3 ans après leur première conférence au Vietnam, cette deuxième conférence est une occasion pour les Vietnamiens à l’étranger de constater des changements survenus, de consolider leur confiance envers le Parti et l’Etat mais aussi de participer à d’importantes affaires du pays. De leur côté, les services compétents seront mieux informés sur la fonction de cette diaspora, sur les difficultés qu’elle rencontre dans son pays d’accueil, mais aussi sur le rôle qu’elle peut jouer dans le développement socio-économique et la défense de la souveraineté territoriale du pays. Vivant loin de la patrie, tout Vietnamien digne de ce nom reste attaché au pays et souhaite accompagner la nation dans son processus d’intégration et de développement.

Commentaires

Sur le même sujet
Autres