La Révolution d’Octobre et le Renouveau du Vietnam

(VOVWORLD) - Il y a 100 ans jour pour jour, la Révolution d’Octobre triomphait. Emmenés par Lénine, et le Parti bolchevique, les prolétariens russes allait renverser le régime des Tsars et créer le premier État ouvrier-paysan au monde : la Russie soviétique. Un siècle après, le vent de la révolution continue de souffler dans le monde entier, et notamment au Vietnam, qui persévère sur la voie du socialisme.
La Révolution d’Octobre et le Renouveau du Vietnam - ảnh 1Emmenés par Lénine, et le Parti bolchevique, les prolétariens russes allait renverser le régime des Tsars et créer le premier État ouvrier-paysan au monde : la Russie soviétique - Photo History Conflicts

 «Comme le soleil qui éclaire la planète, la Révolution d’Octobre éclaire les cinq continents et réveille les peuples opprimés. Jamais dans l’histoire de l’Humanité, une révolution n’avait fait autant » avait déclaré en son temps le président Ho Chi Minh, pour qui Octobre 1917 sonnait comme le signal de la libération pour les peuples opprimés.  

Des influences sur la révolution vietnamienne

C’est justement en s’inspirant de la Révolution d’Octobre que le Parti communiste vietnamien, créé et dirigé par le Président Ho Chi Minh, a conduit le peuple vietnamien dans une lutte aussi longue que glorieuse pour l’indépendance. En 1986, ce même Parti communiste vietnamien allait mettre en place le Renouveau, inaugurant ainsi une nouvelle voie vers le socialisme.

« La Révolution d’Octobre a ouvert une nouvelle ère pour l’Humanité, celle du socialisme. Elle a apporté des changements profonds, y compris dans les pays capitalistes. Le socialisme s’est développé partout à travers le monde, et notamment dans les pays de l’ex-Union soviétique avant que celle-ci ne s’effondre en 1991. Quant au Vietnam, il a su tirer des enseignements de la chute de l’Union soviétique et trouver sa propre voie vers le socialisme », estime Ta Ngoc Tan, le vice-président du conseil central de théorie.   

Le Vietnam persévère sur la voie du socialisme

En effet, les erreurs commises par l’Union soviétique et les pays de l’Europe de l’Est ont été corrigées au Vietnam, qui a choisi de suivre la voie du marxisme-léninisme et de s’inspirer de la pensée Ho Chi Minh. Notre pays a su tirer des leçons de la Révolution d’Octobre mais aussi du réalisme socialiste, de ses succès comme de ses échecs, pour mener à bien sa propre révolution.

« Comme beaucoup d’autres pays ayant opté pour le socialisme, le Vietnam a rencontré d’innombrables difficultés, tant sur le plan théorique que sur le plan pratique. Mais nous persévérons toujours sur la voie du socialisme bien qu’elle soit semée d’embûches », nous explique le docteur Mach Quang Thang, de l’Académie nationale de politique Ho Chi Minh.

C’est ce souci qui a incité son Secrétaire général Nguyen Phu Trong à vouloir rendre le Parti communiste vietnamien plus puissant, plus combatif et plus transparent, tout cela en veillant à la qualité de la croissance, à la productivité et à la compétitivité de l’économie nationale, mais aussi à l’indépendance et la souveraineté nationales.

« Nous sommes déterminés à défendre l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité de la patrie, à tenir en échec toutes les tentatives de sabotage des forces hostiles et à maintenir un environnement pacifique, propice au développement du pays », nous dit-il. « Nous devons également élargir nos relations extérieures. Le Vietnam se veut être un membre responsable de la communauté internationale. Il faut saisir les opportunités et surmonter les obstacles pour réussir notre intégration internationale et accroître le prestige du pays sur la scène internationale. »

En trois décennies de renouveau, le Vietnam a su tirer le meilleur de la révolution d’Octobre, et apporter la preuve, s’il en fallait une, de la lucidité du Parti communiste vietnamien et du président Ho Chi Minh.

Commentaires

Sur le même sujet
Autres