La sécurité alimentaire, une priorité pour l’année de l’APEC 2017

(VOVWORLD) - Garantir la sécurité alimentaire et promouvoir une agriculture durable adaptée au changement climatique comptent parmi les grands enjeux de l’humanité. Le Vietnam, pays hôte de l’année de l’APEC 2017, en a fait une des quatre priorités pour celle-ci. Il s’agira du thème principal de la troisième conférence des hauts officiels de l’APEC (SOM3) et de ses réunions connexes, qui débutent ce vendredi à Ho Chi Minh-ville.
La sécurité alimentaire, une priorité pour l’année de l’APEC 2017 - ảnh 1 Photo d'illustration

2100 délégués représentant les 21 économies de l’Asie-Pacifique, dont le Vietnam, participent à cet événement. Au cours de celui-ci sera organisée la Semaine de la Sécurité alimentaire, avec en point d’orgue un Dialogue politique de haut niveau sur la sécurité alimentaire et sur une agriculture durable adaptée au changement climatique.

Un enjeu mondial…

La région Asie-Pacifique abrite à elle seule 40% de la population mondiale, soit environ 3 milliards de personnes. Mais il s’agit également de la région la plus durement touchée par les catastrophes naturelles dans le monde, d’où l’urgence de trouver des solutions fondamentales aux questions de la sécurité alimentaire et de développer une agriculture capable de résister aux intempéries. Ce thème, choisi par le Vietnam, a reçu une large approbation de la part des autres membres de l’APEC, affirme le ministre vietnamien de l’Agriculture et du Développement rural Nguyen Xuan Cuong:

“Nous avons trois objectifs lors de ce forum. Le premier consiste en l’adoption d’un plan-cadre du programme de développement de la sécurité alimentaire basée sur une agriculture durable et adaptée au changement climatique. Le deuxième document que nous souhaitons faire adopter est un plan-cadre d’un développement rural et urbain harmonieux. Enfin, le dernier objectif est de déterminer des orientations communes pour un développement agricole durable en Asie-Pacifique. Grâce à ces accords, nous espérons encourager l’ensemble des acteurs économiques du domaine, individus ou entreprises, à créer des startups agricoles.”

… à la résolution duquel le Vietnam souhaite participer

Membre de l’APEC depuis près de 20 ans, c’est la deuxième fois que le Vietnam organise les principaux événements annuels du forum sur son territoire. L’APEC, un pilier essentiel de l’intégration internationale vietnamienne, a beaucoup apporté au pays. C’est en partie grâce aux échanges fructueux avec les membres du forum que le Vietnam dispose aujourd’hui d’une agriculture compétitive. En plus de produire pour son marché intérieur, le Vietnam exporte des denrées alimentaires dans le monde entier. Pour rappel, le pays se situe au deuxième rang mondial pour l’exportation de riz et de café.

Depuis 2006, année où le Vietnam avait accueilli pour la première fois des conférences de haut niveau de l’APEC, le nombre de participants a beaucoup augmenté. Cela témoigne, entre autres, de la confiance que les autres économies accordent à la région. Mais plus les attentes sont grandes, plus les efforts à consentir le seront aussi. Le contexte mondial a beaucoup changé lors de ces dix dernières années. La libéralisation commerciale se heurte à de nombreuses barrières, autant politiques que techniques. Les dérèglements climatiques se multiplient, bouleversant les modes de vie et menaçant la sécurité alimentaire mondiale. Pour la résolution de ces défis communs à la région entière, le Vietnam est déterminé à se montrer force de proposition. La troisième conférence des hauts officiels de l’APEC et ses réunions connexes, qui se dérouleront jusqu’au 30 août, représenteront une belle occasion pour le pays de faire part de ses initiatives.


Commentaires

Sur le même sujet
Autres