L’APEC 2017 rehausse la position politique du Vietnam

(VOVWORLD) - C’est dans trois jours que débutera, à Danang, la semaine des dirigeants du Forum de coopération économique d’Asie-Pacifique. L’année de l’APEC Vietnam 2017 touchera bientôt à sa fin. Après six conférences d’officiels de haut niveau, huit conférences ministérielles et une centaine de réunions, des idées de coopération se sont concrétisées.
L’APEC 2017 rehausse la position politique du Vietnam - ảnh 1Nguyen Minh Vu, chef adjoint du secrétariat du Comité national de l’APEC 2017
Transformer des défis en opportunités

L’Asie-Pacifique se trouve confrontée à des défis majeurs autant au niveau économique et socio-humanitaire qu’au niveau politico-sécuritaire. Le protectionnisme gagne du terrain, la pollution environnementale empire, les changements climatiques deviennent de plus en plus dévastateurs et la situation politico-sécuritaire mondiale évolue de façon imprévisible.

L’APEC constitue le principal dispositif de coopération régionale censé permettre à ses membres de relever ensemble ces défis. En tant que pays hôte des activités du forum en 2017, le Vietnam a proposé un ordre du jour répondant aux attentes communes des 21 économies membres, a affirmé Nguyen Minh Vu, chef adjoint du secrétariat du Comité national de l’APEC 2017:

«Les quatre priorités fixées par le Vietnam pour l’année de l’APEC 2017 ont reçu un accueil favorable des autres membres, en raison de leur pertinence. Il s’agit de promouvoir une croissance durable, innovante et inclusive; de renforcer et d’approfondir la connexion économique régionale; d’améliorer la compétitivité et la créativité des micro, petites et moyennes entreprises, de renforcer la sécurité alimentaire et enfin de promouvoir une agriculture durable et adaptée au changement climatique.»

L’APEC 2017 rehausse la position politique du Vietnam - ảnh 2Raul Salazar, chef de la délégation des hauts officiels du Pérou, pays hôte de l’APEC 2016

Raul Salazar, chef de la délégation des hauts officiels du Pérou, pays hôte de l’APEC 2016, salue les propositions du Vietnam:

«Le Vietnam a eu raison de mettre l’accent sur l’application des nouvelles technologies. Cela est à mes yeux indispensable pour un développement général de la société. C’est aussi extrêmement important de bien gérer le marché de l’alimentation, a fortiori pour les économies émergentes.»

L’APEC 2017 élève la position du Vietnam

L’APEC 2017 rehausse la position politique du Vietnam - ảnh 3Tran Viet Thai, directeur adjoint de l’Institut des stratégiques diplomatiques, président du Centre d’études de l’APEC du Vietnam

Membre de l’APEC depuis une vingtaine d’années, c’est la deuxième fois que le Vietnam a l’honneur d’organiser les activités annuelles du forum. Par rapport à 2006,  sa position a évolué. Aujourd’hui, 13 des 21 économies de l’APEC sont des partenaires stratégiques ou intégraux du Vietnam. A l’occasion de la semaine du sommet, prévue du 6 au 11 novembre à Danang, quatre chefs d’Etat et de gouvernement, dont l’Américain Donald Trump, effectueront une visite officielle au Vietnam. Tran Viet Thai, directeur adjoint de l’Institut des stratégies diplomatiques, président du Centre d’études de l’APEC du Vietnam, explique:

«En posant un regard rétrospectif sur les trois dernières présidences américaines, on s’aperçoit que le président Bill Clinton, qui avait décidé de normaliser les relations diplomatiques avec le Vietnam, n’est venu qu’une seule fois chez nous, et à la fin de son mandat. Le président Donald Trump, lui, a pris l’initiative de venir très tôt, ce qui témoigne du changement de position du Vietnam dans la région. Notre pays se développe aujourd’hui en privilégiant des relations multilatérales.»

Depuis la mise en place de la politique de Renouveau national, les économies de l’APEC ont toujours soutenu le Vietnam. Aujourd’hui comme demain, elles continueront d’occuper une place essentielle dans la politique extérieure vietnamienne.

Commentaires

Sur le même sujet
Autres