Le service agricole assure la sécurité alimentaire et améliore la physionomie rurale

(VOVworld) - Il y a 70 ans jour pour jour, le 14 septembre 1945, le président Ho Chi Minh créait le ministère de l’Agriculture, en lui assignant pour mission de développer l’agriculture et la sylviculture. Le Vietnam a alors fait de grandes avancées dans la garantie de la sécurité alimentaire jusqu’à devenir aujourd’hui un important exportateur mondial de produits agricoles.

Le service agricole assure la sécurité alimentaire et améliore la physionomie rurale - ảnh 1

A l’ère du renouveau, l’agriculture vietnamienne maintient une croissance régulière et stable, tout en valorisant sa compétitivité par rapport aux pays de la région et du monde. Ce faisant, elle devient un appui fondamental pour l’industrie et les services et contribue grandement à la garantie de la stabilité sociale.

Grand exportateur de produits agricoles

L’an dernier, l’agriculture vietnamienne occupait 18% du PIB. Désormais, le Vietnam est un grand exportateur mondial de produits agricoles, sylvicoles et aquacoles. Le riz, le café, le caoutchouc, la noix de cajou, le poivre, le manioc, les légumes, les crevettes, les pangas et le bois ont une valeur d’exportation de plus d’un milliard de dollars. Il faut savoir que le Vietnam est le premier exportateur mondial de noix de cajou, de poivre et le deuxième exportateur de riz et de café. Il occupe le 4ème rang mondial pour les exportations de caoutchouc, le 5ème rang pour les exportations de produits aquatiques et le 7ème rang pour les exportations de thé. Grâce aux performances de son agriculture, le Vietnam a pu lutter contre la pauvreté, améliorer les conditions de vie de sa population,  stabiliser son économie, garantir sa sécurité alimentaire et rehausser sa position sur la scène internationale. Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural Cao Duc Phat: « Ces 5 dernières années, le service de l’agriculture a maintenu une croissance annuelle moyenne de 3%, dépassant largement la moyenne mondiale. La valeur des exportations agricoles a fortement augmenté pour atteindre 31 milliards de dollars l’an dernier. Quant à la nouvelle ruralité, c’est devenu un mouvement populaire dans toutes les localités du pays, qui a permis de créer des changements notables dans la vie rurale. »

A eux seuls, les acquis de l’agriculture justifient les politiques adoptées par le Vietnam en vue de son intégration au monde.

Valoriser les atouts de l’agriculture tropicale pour l’intégration au monde

Jusqu’ici, le Vietnam a établi des relations commerciales stables avec plus de 160 pays et territoires. Son économie en général et ses produits agricoles en particulier profitent de 7 marchés de libre échange dont les zones de libre échange de l’ASEAN, ASEAN-Chine, ASEAN-Inde, ASEAN-Australie, ASEAN-République de Corée, ASEAN-Japon et Vietnam-Japon. Le service de l’agriculture met l’accent sur sa restructuration en vue d’une meilleure intégration au monde. Le ministre Cao Duc Phat: « La création d’emplois, l’amélioration du revenu des agriculteurs, la poursuite de la lutte contre la pauvreté sont les tâches importantes du service agricole. Pour résoudre les défis actuels, il importe de procéder à des réajustements fondamentaux afin de faciliter un développement efficace et durable de l’agriculture. Il convient d’appliquer simultanément plusieurs solutions dont la réorganisation de la production et l’intensification des études, des transferts technologiques et l’application des progrès scientifico-techniques. »

Dans les prochains temps, le Vietnam devrait exploiter les atouts de son agriculture tropicale, développer ses produits agricoles compétitifs, notamment le café, le caoutchouc, le riz, les silures, les crevettes, la noix de cajou, les produits aquatiques, les légumes. Il développera des zones de culture spécifique de grande ampleur, élargira l’économie fermière et coopérative, appliquera les hautes technologies et intensifiera la connexion entre la production, le traitement, la conservation et l’écoulement des produits. Il est temps de rêver grand : le Vietnam ambitionne de devenir une grande puissance agricole du monde.   

Commentaires

Sur le même sujet
Autres