Le Vietnam au Sommet du G7 élargi

(VOVWORLD) - Jeudi soir, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’est envolé pour le Canada où doit s’ouvrir ce samedi le Sommet du G7 élargi. Il y a été invité par son homologue canadien Justin Trudeau, qui a voulu ainsi marquer toute l’importance qu’il accordait au Vietnam. Le chef du gouvernement vietnamien effectuera d’ailleurs une visite officielle au Canada à cette même occasion.
Le Vietnam au Sommet du G7 élargi - ảnh 1Photo d'illustration

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc séjournera au Canada du 8 au 10 juin. C’est la deuxième fois qu’un dirigeant vietnamien est convié à un sommet du G7 élargi. Il pourra se faire entendre auprès des sept pays les plus industrialisés du monde, à savoir les États-Unis, le Canada, le Japon, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne et l’Italie. L’occasion, pour lui, de discuter des moyens d’améliorer la résilience des littoraux, de partager des connaissances et des données scientifiques concernant les océans, mais aussi de promouvoir une gestion durable des océans et des pêches. Il est également prévu que soit abordé le problème de la présence de plastique dans nos océans, ainsi que celui des pêches illégales, non déclarées et non réglementées.

Le Vietnam participe au règlement des défis mondiaux

Le Vietnam entretient de bonnes relations avec tous les membres du G7. Il a en effet établi un partenariat stratégique avec cinq d’entre eux et un partenariat intégral avec les deux autres.

Lors de ce présent sommet, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc présentera un exposé sur les contributions du Vietnam au règlement de défis mondiaux concernant le climat, l’environnement, l’énergie, la pêche et les océans.

Le changement climatique, la protection des océans et le développement des énergies propres sont des questions d’autant plus cruciales pour le Vietnam que le pays subit de plein fouet les conséquences de la pollution de l’environnement maritime, avec notamment beaucoup de déchets en plastique jetés en mer. Aussi le Vietnam participera-t-il activement aux débats sur les océans, au cours desquels il proposera des initiatives pour régler ces questions.

Mais le Premier ministre vietnamien profitera également de ce sommet pour attirer l’attention d’investisseurs potentiels sur les énergies renouvelables. En réalité, plusieurs des pays du G7 mènent déjà des projets de ce genre au Vietnam. Mais notre pays veut en attirer davantage. Dans une interview accordée à l’agence de presse Reuters, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc s’est déclaré convaincu que compte tenu de leur puissance financière et technologique, les entreprises du G7 pourraient devenir des investisseurs stratégiques dans le domaine des énergies renouvelables au Vietnam.

Resserrer les liens avec le Canada

Cette année 2018, le Vietnam et le Canada célèbrent le 45e anniversaire de l’établissement de leur relation diplomatique. L’année dernière, lors de la visite au Vietnam du Premier ministre canadien Justin Trudeau, les deux pays avaient publié une Déclaration commune établissant un partenariat intégral, qui se fonde notamment sur la politique, la diplomatie, l’investissement, le commerce, l’éducation, la culture, les sciences et les technologies.

Depuis 2015, le Vietnam est le plus grand partenaire commercial du Canada au sein de l’ASEAN. L’année dernière, la valeur des échanges bilatéraux a atteint 6,2 milliards de dollars. Un chiffre qui devrait exploser suite à l’entrée en vigueur de l’Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (CPTPP).

L’année dernière, à l’occasion de la visite de son homologue canadien, le Premier ministre vietnamien s’est montré particulièrement optimiste :

«Le commerce bilatéral augmente sans cesse, avec une croissance moyenne de 20% par an. Voilà un chiffre significatif par rapport à d’autres partenaires économiques. Je suis convaincu que le nouvel accord sur le partenariat intégral entre le Vietnam et le Canada ouvrira un nouveau chapitre, sur tous les plans, économique, social, culturel, défensif et sécuritaire.» 

Mais de tous les pays d’Asie du Sud-Est, le Vietnam est aussi le plus grand pourvoyeur d’étudiants internationaux pour le Canada. En 2017, 14.000 Vietnamiens y faisaient leurs études. En novembre dernier, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a visité l’Université Tôn Duc Thang à Hô Chi Minh-ville :

«Le Canada et le Vietnam entretiennent des relations solides dans lesquelles l’éducation est toujours une grande priorité. Les idées, les réflexions et les solutions proposées par les étudiants sont toujours les bienvenues.» 

Lors de sa présente visite au Canada, le Premier ministre vietnamien s’entretiendra avec son homologue Justin Trudeau, rencontrera le Premier ministre du Québec, des entreprises canadiennes et des représentants de la diaspora vietnamienne dans ce pays.

Commentaires

Sur le même sujet
Autres