Les cachets d’Obama pour la dernière moitié de son mandat présidentiel

(VOVworld) - Le président américain a finalement gagné le soutien nécessaire des parlementaires du parti républicain en ce qui concerne l’accord international sur le programme nucléaire iranien signé le 14 juillet par l’Iran et le groupe P5+1. Avec cette victoire, Barack Obama enregistre un nouveau succès dans son second mandat présidentiel.

Les cachets d’Obama pour la dernière moitié de son mandat présidentiel - ảnh 1
Le président américain Barack Obama

Barack Obama quittera la Maison Blanche dans moins de 16 mois, clôturant ainsi ses huit années passées aux commandes des Etats-Unis. Durant ces deux mandats marqués par de nombreux défis et difficultés, le 45ème président des Etats-Unis a obtenu des résultats marquants dans le redressement économique et dans le maintien de la position de son pays comme puissance mondiale.

Les succès du second mandat

Dès le début de son second mandat, Barack Obama a placé le redressement économique et la réforme sociale parmi ses premières priorités. Selon de nouvelles statistiques, l’économie des Etats-Unis a connu une croissance de 3,7% durant le deuxième trimestre tandis que le taux de chômage a été ramené à 5,1%. Côté social, il faut citer une série de changements concernant la politique d’immigration, l’emploi pour les jeunes et l’accès aux soins de santé ; l’une des réformes les plus tangibles étant celle surnommée Obamacare, visant à mieux encadrer les patients et leur proposer des tarifs abordables. Dans ce domaine, cette réforme est la plus importante aux Etats-Unis depuis 1965, permettant aux personnes les plus démunies d’accéder décemment à des services sanitaires.

Sur le plan diplomatique, contrairement à son prédécesseur qui prônait souvent l’utilisation de la force pour imposer sa puissance, Barack Obama préfère mobiliser les Etats-Unis de l’intérieur, privilégiant le plan national, plutôt que de gaspiller ses potentiels dans le règlement des problèmes extérieurs. Ainsi, la fin des guerres coûteuses en Irak et en Afghanistan figurait-elle donc parmi les priorités du chef de la Maison Blanche. Avec sa politique diplomatique persévérante, Barack Obama a réussi à obtenir un accord historique sur le programme nucléaire iranien, ouvrant une nouvelle période de coopération avec ce pays riche en pétrole. Ce résultat a démontré la justesse de sa politique diplomatique qui préconise les relations pacifiques plutôt que la confrontation.

La normalisation des relations avec Cuba est un autre succès de la politique diplomatique de Barack Obama. Le premier président afro-américain des Etats-Unis a réussi à améliorer les relations entre les deux pays gelées depuis un demi-siècle. Ce sera un héritage fort de Barack Obama avant de quitter la Maison Blanche.

Les impacts pour l’avenir

Barack Obama a également obtenu d’autres résultats importants dans les relations extérieures, comme l’approbation du Congrès de l’Autorité en matière de promotion commerciale (Trade Promotion Authority, TPA) qui sera bénéfique à la signature de l’Accord de partenariat transpacifique (TPP). A rappeler également ses efforts dans la lutte contre le groupe Etat islamique ou dans la consolidation des relations avec les alliés et le monde islamique.

On n’en est plus à douter que la politique diplomatique de Barack Obama a apporté des avancées sérieuses aux Etats-Unis ; au contraire, ses mandats auront maintenu le pays dans sa position de puissance mondiale, et qui plus est la plus riche du monde.

Commentaires

Sur le même sujet
Autres