Maintenir la stabilité macro-économique, une priorité absolue

(VOVWORLD) - A l’Assemblée nationale, la plupart des débats portent sur les perspectives de développement socio-économique. De nombreux députés ont félicité le gouvernement d’avoir su faire du maintien de la stabilité macro-économique une priorité absolue. D’après eux, il s’agit là d’un bon choix, qui devrait permettre de pérenniser la croissance.
Maintenir la stabilité macro-économique, une priorité absolue - ảnh 1Photo d'illustration

Dans son rapport, le gouvernement affirme que les 13 objectifs socio-économiques fixés par l’Assemblée nationale pour 2017 devraient être atteints, voire dépassés. Les meilleurs scores concernent l’exportation, avec un chiffre d’affaires majoré de 14,4%, une croissance du PIB de 6,7% et une hausse moyenne de 4% de l’indice des prix à la consommation. Mais l’environnement d’affaires et la compétitivité de l’économie nationale se sont également  améliorés, jetant des bases solides au développement socio-économique au cours des prochaines années.

Une gouvernance dynamique et flexible

Aux yeux de la majorité des députés, le pays doit cette embellie économique au gouvernement qui a fait preuve d’un dynamisme et d’une flexibilité remarquables. Nos représentants apprécient particulièrement les solutions gouvernementales destinées à attirer les investisseurs, à faciliter la vie des entreprises et à saisir au maximum les opportunités offertes par les accords commerciaux internationaux.

«Le Premier ministre a pris des mesures favorables au développement économique», constate Nguyen Ngoc Phuong, député de la province centrale de Quang Binh. «Il a plusieurs fois conduit des dialogues avec le milieu des affaires, à l’issue desquels il a pris des décisions importantes. Je salue son dynamisme.»

Parmi les décisions importantes évoquées par Nguyen Ngoc Phuong, l’ordre donné aux collectivités locales de réviser et de perfectionner le dispositif légal, de simplifier les formalités administratives et de valoriser toutes les ressources disponibles au service du développement national.

Vers un nouveau modèle de croissance

Si le pays a atteint une croissance aussi élevée, c’est parce que la restructuration de l’économie basée sur le renouvellement du modèle de croissance a porté ses premiers fruits, a estimé Hoang Van Cuong, député de Hanoï.

«Avant 2017, notre croissance dépendait en grande partie de l’exploitation des ressources naturelles, minérales a fortiori», nous dit-il. «Cette année, cette exploitation a diminué, mais la croissance s’est accélérée. Cela prouve que nous avons bien fait d’adopter un nouveau modèle de croissance en réduisant la dépendance des ressources naturelles et en augmentant la part des services prestataires, l’agriculture et l’industrie.»

Les députés ont insisté sur l’impératif de poursuivre la restructuration des investissements publics, du système bancaire et des entreprises étatiques.

«Notre priorité consiste à maîtriser l’inflation et maintenir la stabilité macro-économique», nous explique Bui Van Phuong, député de Ninh Binh. «C’est essentiel. Si nous voulons coûte que coûte atteindre une croissance très élevée sans tenir compte des facteurs susceptibles de compromettre la stabilité macro-économique, le prix à payer sera alors une instabilité à moyen et à long terme. Dans cet esprit, je crois qu’un objectif de croissance aux alentours de 6,5-6,7% en 2018 est bien fondé et réaliste.»

Motivés et responsables, les députés continueront d’apporter des avis constructifs pour maintenir l’élan de développement du pays.

Commentaires

Sur le même sujet
Autres