Nguyen Phu Trong au Japon : un jalon important dans les relations bilatérales

(VOVworld)- Le Secrétaire général du Parti communiste vietnamien Nguyen Phu Trong a entamé ce mardi sa visite officielle de 3 jours au Japon. Ce déplacement du plus haut dirigeant vietnamien devrait ouvrir une nouvelle page dans les relations entre les deux pays et dynamiser leur « partenariat stratégique pour la paix et la prospérité en Asie ».

Nguyen Phu Trong au Japon : un jalon important dans les relations bilatérales - ảnh 1
Le Secrétaire général du Parti communiste vietnamien Nguyen Phu Trong à l'aéroport de Haneda

Renforcer la confiance et la compréhension mutuelles, valoriser les intérêts communs, rendre plus efficace la coopération bilatérale pour s’orienter vers l’avenir. C’est dans cet esprit que le Vietnam et le Japon maintiennent une bonne relation depuis des dizaines d’années.

Sincérité-pierre angulaire d’une relation durable

Chacun a son régime politique et son modèle économique mais le Vietnam et le Japon se font confiance et se respectent. Cette confiance prend sa source dans les similarités culturelles, la sincérité éprouvée dans la coopération et dans l’amité tissée par les deux peuples. Pour Mistuo Sakaba, ancien ambassadeur du Japon au Vietnam, ce sentiment n’a cessé de se renforcer grâce aux visites des plus hauts dirigeants des deux pays : « Dans un laps de temps très court, les plus hauts dirigeants vietnamiens se sont rendus au Japon. Notre premier ministre Shinzo Abe a, lui aussi, effectué une visite au Vietnam. Des rencontres bilatérales de haut rang ont eu lieu en marge des conférences et des forums internationaux. La multiplicité de ces évènements prouve que nos relations sont désormais étroites et le niveau de notre confiance très élevé. »

Une coopération substantielle et efficace

Le Japon est la première source de subvention du Vietnam depuis ces 20 dernières années. De nombreux ouvrages importants du pays ont été construits avec l’aide financière et technique japonaise. On peut citer entre autres le pont Nhat Tan, l’aérogare T2 de l’aéroport international de Noi Bai, le périphérique no 3 de Hanoi. En 2015, le Japon s’est engagé à accorder au Vietnam une aide publique au développement de 3 milliards de dollars, soit le triple qu’en 2014, un record. Du 4ème rang, le pays du soleil levant est devenu le 2ème plus grand investisseur étranger au Vietnam en 2014 après avoir décidé de porter sa relation avec le Vietnam au niveau de partenariat stratégique approfondi.  Le choix du chef du gouvernement japonais Shinzo Abe d’opter pour le Vietnam comme premier pays à visiter après sa prise de fonction montre à quel point Tokyo prend en haute estime ses relations avec Hanoi.

Un partenariat pour l’avenir

D’après Nguyen Quoc Cuong, ambassadeur du Vietnam à Tokyo, cette visite sera, en 2015, l’événement politique le plus important dans les relations vietnamo-japonaises.

« Les plus hauts dirigeants japonais tels que le Premier ministre Shinzo Abe, le président de la Chambre des conseillers Yamazaki et celui de la Chambre des représentants Oshima apprécient tous la position et le prestige croissants du Vietnam dans la région et dans le monde et souhaitent intensifier la coopération avec le Vietnam. La visite de M. Nguyen Phu Trong est largement saluée par le Japon. Les deux parties vont oeuvrer pour que ce déplacement soit courronné de succès pour les intérêts des deux peuples, pour la paix, la coopération et le développement régional et mondial. », a indiqué Nguyen Quoc Cuong.  

Le Secrétaire général Nguyen Phu Trong aura un entretien avec le Premier ministre Shizo Abe. Les deux hommes devraient discuter avec franchise des questions politiques, économiques et sécuritaires tout comme des mesures à prendre pour dynamiser leur coopération lors des tribunes internationales. S’agissant des perspectives de coopération bilatérale, l’ambassadeur du Japon au Vietnam Fukada Hiroshi affirme : « Nous avons coopéré et oeuvré ensemble pour la paix, la sécurité et la prospérité en Asie et dans le monde entier, ce qui a été concrétisé par notre partenariat stratégique approfondi. J’espère que dans les temps à venir, notre partenariat sera encore plus significatif. »

L’histoire a montré qu’une relation durable ne s’établit que sur la base d’une bonne volonté politique de ses dirigeants et d’une amitié sans faille des deux peuples. Les potentialités de coopération entre le Vietnam et le Japon sont  très riches et il est essentiel que les deux pays saisissent efficacement les opportunités pour se développer.  

Commentaires

Sur le même sujet
Autres