Un musée… pas comme les autres

(VOVWORLD) - Nous retournons cette semaine à Thanh Thuy Chanh, un village qui se trouve à proximité de Hue, l’ancienne cité impériale, et qui, si vous vous souvenez bien, a la particularité d’abriter un musée dédié aux outils agricoles.    
Un musée… pas comme les autres - ảnh 1Le musée dédié aux outils agricoles de Thanh Thuy Chanh - Photo Lan Anh/VOV5
Construit fin 2014, ce musée rassemble environ 200 objets et photos ayant trait au quotidien des habitants qui, quand ils ne sont pas dans leurs rizières, confectionnent des gâteaux, des chapeaux coniques et des outils agricoles.

« Avant l’industrialisation et la modernisation, les agriculteurs utilisaient des outils assez rudimentaires pour décortiquer le riz, labourer, écoper… Ces outils résument parfaitement ce qu’était leur quotidien. C’est pour ça qu’ils sont exposés ici », nous explique Nguyên Thi Kiêm, une guide locale.

Un musée… pas comme les autres - ảnh 2Photo Lan Anh/VOV5

Des meules en pierre, des céramiques, des cassolettes en terre cuite, des bat-flancs en bambou tressé, des nasses, des filets, des fléaux… Autant d’objets dont l’accumulation suffit à évoquer une existence paisible et rustique : celle que menaient, et que mènent encore, dans une certaine mesure, les habitants de Thanh Toàn…  

Les commentaires qui accompagnent tous ces objets sont souvent écrits de la main même des villageois. Ce sont des témoignages simples et émouvants, qui laissent songeur, comme celui-ci, à propos des repas en famille, qui nous vient d’un certain Nguyên Viêt Bên : « Je me souviens des années qui ont précédé la libération. A cette époque, on était trois générations autour du plateau et bien souvent il n’y avait en tout et pour tout qu’une marmite de riz, un bol de saumure de crevette, un peu de sel, de poivre et de piment… Comme il n’y en avait pas assez pour tout le monde, on donnait priorité aux personnes âgées et aux enfants. Aujourd’hui, c’est fini, tout ça. Les gens mangent à leur faim. Quant aux jeunes, ils préfèrent sortir au restaurant plutôt que de partager un repas en famille… »   

Un musée… pas comme les autres - ảnh 3Photo Lan Anh/VOV5

Quand ce ne sont pas des commentaires écrits, ce sont des dictons qui font office de légende aux objets exposés.

« Le riz et le poisson, c’est comme la maman et l’enfant »… Ce dicton, c’est une façon de rappeler qu’à la campagne, le riz et le poisson sont vraiment les deux aliments de base, indissociables. En fait de poisson, on a souvent de l’anabas caramélisé. C’est délicieux », nous dit Nguyên Thi Kiêm.

N’allez pas croire que le musée ne présente que des outils agricoles. On y trouve aussi des objets relatifs aux traditions nuptiales, aux festivités traditionnelles, aux courses de pirogues et au chant bài choi. Mais n’allez pas croire non plus que c’est un musée comme les autres, où tout est sous vitrine… Non, les visiteurs sont conviés à accompagner les villageois dans leurs activités quotidiennes, que ce soit la pêche, la confection des chapeaux coniques ou le décorticage du riz… C’est le tourisme communautaire dans toute sa splendeur, comme nous l’explique Nguyên Mâu Hoà, le vice-président du comité populaire de la commune de Thuy Thanh.

« Tous ces outils que vous voyez là sont bien sûr des objets inertes », nous dit-il. « Mais ils ont tous une histoire, et ça, ça change tout, d’autant que ce sont les habitants qui les racontent, ces histoires. C’est une façon de prendre le visiteur par la main pour lui faire partager le quotidien des gens d’ici ».

Un musée… pas comme les autres - ảnh 4Photo Lan Anh/VOV5

« faire partager »… voilà qui résume parfaitement l’esprit dans lequel a été conçu ce fameux musée qui ne se contente pas de donner à voir, mais qui s’efforce de proposer à ses visiteurs de vivre une expérience authentique. Et visiblement, la formule fait mouche…

Commentaires

Sur le même sujet
Autres