Lai Châu, ou la rencontre des minorités

mercredi, 19. avril 2017 - 16:59:20

(VOVworld) - La découverte des villages et hameaux de la province de Lai Châu, située dans le Nord-Ouest du Vietnam, fait le bonheur des touristes vietnamiens et étrangers. Riche d’un patrimoine culturel unique, la province mise aujourd’hui sur le tourisme communautaire. 

lai chau, ou la rencontre des minorites hinh 0
La petite commune de Ban Hon. Photo internet

Situé le long de la rivière Nâm Mu et peuplé principalement de minorités ethniques, le village de Nà Luông, dans la commune de Nà Tam, est l’un des villages les plus authentiques de Lai Châu. Le visiteur découvre un cadre à la beauté intacte où les traditions culturelles sont bien préservées. Nguyên Xuân Huy, un touriste de la province centrale de Phu Yên, explique:
«A Nà Luông, nous logeons dans les maisons traditionnelles sur pilotis des  minorités ethniques et nous mangeons chez l’habitant. Nous pouvons pêcher dans les ruisseaux et cueillir des jeunes pousses de bambou dans la forêt. Le soir, nous faisons cuire du riz gluant dans des tubes de bambou et nous préparons des grillades de viande. Après manger, nous assistons aux chants et aux danses des minorités ethniques. Nà Luông a conservé une atmosphère authentique. La vie ici semble tranquille et harmonieuse. Tous les membres de mon groupe sont enchantés de cette expérience totalement dépaysante.»

La petite commune de Ban Hon, dans le district de Tam Duong, est habitée essentiellement par les Lu. Elle conserve une centaine de maisons sur pilotis. Le soir, les garçons et les jeunes filles du village offrent des spectacles de danses et de chants folkloriques aux sons des tambours, des gongs et des flûtes. Vân Anh, une touriste de Ho Chi Minh-ville:

«Nous logeons dans une famille à Ban Hon. Les maisons traditionnelles sur pilotis  peuvent loger entre 10 et 15 voyageurs. Le prix de la nuit est de 100.000 dongs par personne. Les repas sont préparés par la famille. Ils sont peu chers car nous consommons les produits de leur exploitation: légumes, poissons et poulets. Nous avons passé quatre jours ici. Nous avons fait beaucoup de randonnées.»

lai chau, ou la rencontre des minorites hinh 1
Ban Hon conserve une centaine de maisons sur pilotis. Photo
Thanh Hà/AVI

Niché sur la montagne de Phu Nhọ Khọ, au confluent des rivières Nâm So et Nâm  Lùm, le petit village de Vàng Pheo, à 30km de Lai Châu, abrite des Thai blancs. Les visiteurs seront ravis de déguster leurs spécialités culinaires comme des poissons cuits dans les cendres, des jeunes pousses de bambou et de la viande de buffle séchée. Nguyên Van Thành, un touriste de Hai Phong:

«Vàng Pheo est un havre de paix même si de nombreux touristes y affluent le week-end. Ici, la population est très hospitalière et la cuisine est délicieuse.  Les prix sont raisonnables et les minoritaires ethniques sont très soucieuses de préserver leur environnement.»

Fief des minorités ethniques, Lai Châu regorge de sites incroyables comme le bourg de Sin Hô, la grotte de Tiên Son, la commune de Binh Lu, les villages de Gia Khâu et Vàng Pheo. La province attire de plus en plus de touristes avides de sortir des circuits de sentiers battus et curieux de découvrir les traditions séculaires des populations locales.