Bá Văn Khương, un médecin urgentiste engagé

mardi, 28. février 2017 - 17:41:15

(VOVworld) - Bá Văn Khương est issue de la minorité Cham et originaire de la province centrale de Ninh Thuân. Depuis 5 ans, il est médecin urgentiste à l’hôpital populaire de Gia Dinh à Ho Chi Minh-ville et se dévoue totalement à son métier.

Bá Văn Khương est né en 1985 dans une famille de paysans. Admis à la faculté de médecine et de pharmacie de Ho Chi Minh-ville, il termine sa formation de médecin généraliste en 2010 avec la mention bien et est affecté aux urgences de l’hôpital populaire de Gia Dinh, un important établissement hospitalier de la mégapole du Sud. Dans ce service très particulier, l’expertise est absolument indispensable. Parce qu’il estime avoir encore beaucoup de choses à apprendre, Bá Văn Khương, participe à toutes les formations professionnelles, apprend à utiliser de nouvelles techniques d’imagerie et échange énormément avec ses confrères. 

« Aux urgences, il faut prendre rapidement les bonnes décisions pour sauver les malades. Mes expériences me permettent aujourd’hui de faire le bon diagnostic. Je suis tout à fait capable d’intervenir en cas de traumatisme crânien ou de  blessures graves. »

La justesse  de son diagnostic et sa maîtrise, ont permis à Ba Van Khuong de sauver la vie de nombreuses personnes. Pour enrichir ses connaissances et secourir le plus de patients possible, il poursuit actuellement une formation en réanimation. En plus de son travail à l’hôpital, Ba Van Khuong se rend régulièrement dans les provinces déshéritées de Binh Phuoc, Tây Ninh et Lâm Dông avec des médecins bénévoles pour examiner gratuitement les malades des minorités ethniques.

Ba Van Khuong fait l’admiration de ses collègues et son dévouement est reconnu par ses patients. Trân Van Luong, endocrinologue au CHU de Ho Chi Minh-ville, indique :

« Le docteur Khuong entretient de bonnes relations avec ses collègues. Quand il se trouve face à une situation grave, il discute avec ses collègues pour être certain de prendre la bonne décision. Il est aussi très présent pour les internes et les aide à parfaire leurs connaissances médicales. »

La médecine nécessite d’apprendre toute sa vie et les interventions dans un service d’urgence sont très variées. Les jeunes médecins doivent actualiser leurs connaissances au quotidien pour être capable de faire les bons diagnostics et de déterminer des traitements adéquats.

Humaniste convaincu et engagé, Ba Van Khuong met gratuitement ses compétences et son temps au service des patients pauvres des régions montagneuses. Son exemple honore le corps médical.