AMM-50: renforcer l’union de l’ASEAN

(VOVWORLD) - La 50ème Conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN (AMM-50) et ses conférences connexes débuteront ce vendredi à Manille, aux Philippines. Le Vietnam y sera représenté par le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh.
AMM-50: renforcer l’union de l’ASEAN - ảnh 1Photo d'illustration 

L’AMM-50 et ses conférences connexes constituent l’un des événements politiques les plus importants de l’année de l’ASEAN, pour ses membres mais aussi pour ses partenaires. Ces réunions coïncident avec un regain des stratégies d’influence orchestrées entre les grandes puissances, et traitent notamment de la stabilité de la région. Une coopération renforcée entre les Etats membres s’impose donc plus que jamais.

ASEAN, 50 ans après

A noter que l’AMM-50 et ses réunions connexes interviendront au moment où l’ASEAN célébrera le 50ème anniversaire de sa fondation (8/8/1967-8/8/2017). Forte de son histoire, l’association devrait, grâce à ce sommet, poursuivre la construction de sa communauté, dynamiser ses partenariats et valoriser son rôle central dans la région.

Ces objectifs sont largement soutenus par les pays partenaires de l’ASEAN qui s’engagent de leur côté à approfondir leur coopération avec l’association, en particulier dans le secteur économique. Hirotoshi Ito, directeur adjoint de l’organisation japonaise du commerce extérieur (JETRO) s’est exprimé à ce sujet:

« L’ASEAN est un partenaire commercial important du Japon. De même, le pays du Soleil levant représente environ 50% des investissements étrangers en Asie du Sud-Est. Le Japon est donc un investisseur majeur dans la région. Les entreprises japonaises souhaitent y poursuivre leurs investissements dans un futur proche. Mais nous constatons que la coopération entre les deux parties ne se limite pas seulement au domaine commercial mais s’élargit aujourd’hui à d’autres domaines. »  

L’ASEAN joue par ailleurs un rôle crucial dans la résolution des problèmes mettant en cause la stabilité de la région, comme les litiges en mer Orientale. L’Association a tout intérêt à créer un environnement propice au maintien de la paix, de la stabilité ainsi que de la libre navigation maritime et aérienne en mer Orientale. Elle a donc rappelé l’importance de respecter scrupuleusement la Déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale et de parvenir avec la Chine à un code de conduite.

AMM-50: renforcer l’union de l’ASEAN - ảnh 2Le secrétaire général de l’ASEAN Le Luong Minh - Photo THX/TTXVN  

Le renforcement de l’union reste prioritaire

En 2017, l’ASEAN poursuit l’application de ses plans d’action afin de mieux faire face aux défis sécuritaires régionaux mais aussi pour doper sa croissance par l’innovation tout en améliorant le niveau de vie de ses populations. En effet, l’humain est toujours placé au centre des politiques de l’ASEAN qui considère la garantie du bien-être individuel comme une priorité. L’objectif assumé consiste en la construction d’une communauté aséanienne puissante et prospère axée sur trois volets: Politique-sécurité, Economie, et Culture-Société. Or, le chantier pour y parvenir reste immense, d’après le secrétaire général de l’ASEAN Le Luong Minh:

« L’écart de développement entre les pays membres reste trop important. Le revenu moyen par habitant du pays le plus riche de l’ASEAN est 43 fois supérieur à celui du pays le plus pauvre. Il s’agit là du plus grand défi auquel se retrouve confrontée l’ASEAN pour un développement inclusif. »

Mais cela ne suffira pas. Le protectionnisme et les mouvements anti-mondialisation n’ont cessé de progresser au sein des pays partenaires de l’ASEAN. Pour faire face à cette grogne populaire, il sera crucial pour l’association de trouver des mesures efficaces. 

Grâce à sa participation à l’AMM-50 ainsi qu’à ses réunions connexes, le Vietnam, membre proactif, travaille pour le renforcement de l’unité régionale. Cela permet également au pays d’accroître son influence sur la scène régionale et internationale, mais aussi d’approfondir sa coopération avec les autres pays membres de l’ASEAN.

Commentaires

Sur le même sujet
Autres