L'apiculture vietnamienne

Chers auditeurs, je voudrais saluer deux auditeurs : Hervé Duval et Pierre Marichal, tous deux venus de France après un moment d’absence. Espérons que nos échanges seront riches et continus. On a également reçu un message de notre ami fidèle, M. Michel Beine de Belgique qui  nous propose cette semaine un autre sujet très intéressant !

Notre ami belge Michel Beine, grand adorateur du miel de son état, s’intéresse de près à l’apiculture vietnamienne. Cher ami, le Vietnam pourrait se situer parmi les principaux exportateurs de miels du monde principalement grâce à un niveau de connaissance élevé  de l’apiculteur vietnamien, aux coûts de production extrêmement modérés, à ses miels exotiques grâce à une flore mellifère généreuse encore sous exploitée à l’heure actuelle.

 

L'apiculture vietnamienne - ảnh 1 

 

 

La production de miel au Vietnam a progressé à pas de géant au cours de la dernière décennie. On dénombre environ 600 mille essaims d'abeilles à miel dans l’ensemble du pays, dont les trois quarts sont de race italienne. En 2003, le pays a exporté 14 mille tonnes de miel pour 20 millions de dollars. A noter que le Vietnam est en 2ème position en Asie et figure parmi les dix premiers exportateurs de miel du monde. La demande venue essentiellement de Nouvelle Zélande, d’Italie, de Taiwan et du Japon dépasse l'offre.

 

Le miel est très apprécié au Vietnam comme ailleurs pour ses propriétés curatives surprenantes. Considéré comme un édulcorant naturel, le miel peut renforcer le système immunitaire, apaiser le mal de gorge, et même hydrater la peau et les cheveux. D’autres substances précieuses proviennent des ruches vietnamiennes : les pelotes de pollen, la propolis, la cire et la très rare et chère gelée royale, un revitalisant exceptionnel.

 

L'apiculture vietnamienne - ảnh 2 

 

Tous les apiculteurs récolteurs de pollen visités utilisent des trappes à pollen d’entrée. La récolte moyenne est de 3 kg par ruche et par an. Le pollen est spécialement recherché au Vietnam pour son rôle bénéfique sur les inflammations du gros intestin, des troubles digestifs en général, de la tension, de la circulation sanguine, du diabète et de l'insomnie. Il est écoulé sur le marché local dans des poches plastiques, vendu à 3,5 $ le kilo en moyenne.

 

 L'apiculture vietnamienne - ảnh 3

 

Quant à la précieuse gelée royale, elle est essentiellement traitée dans le sud du pays.  Substance blanchâtre au goût âpre, la gelée royale est difficile à obtenir, d’où son prix assez élevé. Elle se vend localement, chez l'apiculteur de 24 à 36 $ le kilo. Ses vertus revitalisantes sont remarquables et permettent de retrouver une belle énergie tant physique que psychique. On fabrique également de l’hydromel et des boissons alcoolisées à base de ce miel : cognac au miel pour le marché russe, liqueurs à l'orange ou au citron titrant 22°, QueenBee à l'abricot et au jujube de 10 à 20 % miel titrant entre 14 et 16°.

 

Enfin, voici la question du mois : « Qui a été primé par le Cerf volant d’or 2013 pour le Meilleur premier rôle féminin ? ». Ecrivez-nous à vovhanoi@yahoo.fr ou à 58 rue Quan Su, Hanoi, Vietnam.

Commentaires

Autres