Une fille du Nord-Ouest…

(VOVworld) - La bauhinie est considérée comme une fleur typique du Nord-Ouest, et notamment de la province de Dien Bien, laquelle a organisé une fête en son honneur, fête qui s’est ouverte ce samedi et qui durera jusqu’à mardi prochain. Vous n’avez pas l’occasion de vous rendre dans le Nord-Ouest ces jours-ci ? Qu’à cela ne tienne. A Hanoi aussi, vous pouvez admirer des bauhinies.     

Une fille du Nord-Ouest… - ảnh 1 
Photo: Vietnamnet

La rue Bac Son, qui est située près du mausolée du président Ho Chi Minh, est sans aucun doute le lieu où l’on trouve le plus de bauhinies dans la capitale. En février et mars, en période de floraison, on pourrait presque se croire dans le Nord-Ouest… Pour le plus grand bonheur des passants ! Ecoutons Phan Van Long 

«Je passe très souvent par ici, mais à chaque fois, c’est un émerveillement. Cela dit, je ne suis pas le seul. Quand les bauhinies sont en fleur, il y a beaucoup de gens qui viennent les admirer. »        

Les bauhinies qui ont été plantées à Hanoi dans les années 1960 sont blanches et violettes alors que celles que l’on trouve au Nord-Ouest sont d’une blancheur immaculée. Mais on en trouve aussi des violettes aux abords du lac de l’épée restituée.     

Une fille du Nord-Ouest… - ảnh 2 
Photo: Thanh Nien

Dans la culture thaï, la bauhinie symbolise la fidélité conjugale. Mais elle a aussi sa légende, la bauhinie, celle de deux jeunes gens qui s’aimaient, mais qui avaient été contraints à une cruelle séparation par les parents de la jeune fille qui voulaient marier celle-ci de force à un autre homme. La jeune fille se serait alors enfuie pour partir rejoindre son bien-aimé et serait morte d’épuisement en chemin au pied d’une montagne où après des bauhinies se seraient mise à pousser…    

Une fille du Nord-Ouest… - ảnh 3 
Photo: Thanh Nien

Difficile de savoir si tous ces jeunes qui se rassemblent rue Bac Son, à Hanoi, pour se faire photographier, connaissent cette légende thaï, mais ce qui est sûr, c’est qu’ils adorent la bauhinie autant que les Thaï. Nguyen Thi Mai est en train de poser en tunique traditionnelle:

«Je n’ai jamais eu l’occasion de voir les bauhinies au Nord-Ouest, mais chaque année, quand c’est la floraison, je vais rue Bac Son, ici à Hanoi, pour immortaliser la scène.»

Une fille du Nord-Ouest… - ảnh 4 
Photo: Thanh Nien

Beaucoup disent que la bauhinie renferme en elle la beauté sauvage et la vitalité de la forêt. Implantée dans la capitale, elle apporte un peu de cette beauté et de cette vitalité à la vie urbaine, qui en a bien besoin !. Nguyen Thi Kim Dung, une Hanoienne:

«Quand les bauhinies sont en fleur, ça apporte de la joie. Ces fleurs embellissent la ville et lui insufflent une force vitale.»

Dans sa chanson «Hanoi 12 saisons de fleurs», la compositrice Giang Son a célébré 12 fleurs typiques de la capitale. Nous voudrions en ajouter une 13ème, la bauhinie, une fille du Nord-Ouest qui a su conquérir le coeur des habitants de la capitale.



Commentaires

Sur le même sujet
Autres